Réserve naturelle des ''Spinets''

La Réserve Naturelle Agréée des « Spinets »

En 1994, sous l’impulsion de bénévoles engagés, la réserve naturelle des Spinets voit le jour.

Objectif : protéger l’incroyable richesse d’espèces et de milieux typiques de la Calestienne… cette étroite bande d’à peine 4 kilomètres de large qui s’étend de Chimay à Aywaille et dont le sous-sol est dominé par les roches calcaires. Sur cette roche, une végétation particulière s’est développée, donnant naissance à un écosystème encore plus particulier : la pelouse calcaire.

Aux Spinets, la richesse floristique est époustouflante. Parmi la centaine d’espèces de plantes que l’on peut y observer, certaines sont rares, comme la gentiane ciliée. D’autres, comme la vulnéraire, assurent le gîte et le couvert de papillons menacés dans nos régions, tel l’argus frêle. D’autres encore, comme la germandrée botryde ou le gaillet rude atteignent leur limite nord de répartition en Wallonie.

 

 

Mais les habitantes les plus fragiles sont sans conteste les orchidées dont on ne compte pas moins de 12 espèces parmi les 40 composant notre flore régionale. 

La faune n’est évidemment pas en reste puisque les Spinets abritent, outre le lézard des murailles, des dizaines d’espèces de papillons dont plusieurs sont menacés. Les talus secs accueillent également de nombreuses abeilles et guêpes solitaires et les pelouses se font le gîte pour plus de 25 espèces de fourmis !

Malheureusement, sans une gestion appropriée, les pelouses calcaires tendent à disparaître.

C’est milieux sont nés des anciennes pratiques agro-pastorales qui prévalaient dans la région mais qui ont aujourd’hui disparu. Laissées à l’abandon, les pelouses ont tôt fait de s’enfricher puis de s’embroussailler. Ainsi lentement recolonisées par la forêt, elles finissent par disparaître totalement puisque les espèces typiques de ces pelouses ne trouvent plus les conditions de chaleur et de lumière nécessaire à leur survie.

C’est pour cette raison que depuis une dizaine d’année, les Spinets sont pâturés par un troupeau de moutons Ardennais-roux (une race rustrique) selon un calendrier défini en fonction des espèces présentes. Comme jadis, les moutons entretiennent ainsi ces milieux précieux, aidés dans leur tâche par les bénévoles de Natagora qui fauche chaque année ce que les moutons n’ont pas pu manger car trop ligneux. 

Natagora Famenne

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Beauraing, Houyet, Marche-en-Famenne, Nassogne, Rochefort, Tellin, Wellin

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !