Aller au contenu principal

Réserve naturelle "Les Hys"

La nouvelle réserve est située en Calestienne, zone phytogéographique étroite sur sol calcaire qui s’étend de Couvin-Philippeville à l’ouest vers Bomal-Ferrières à l’est. Le sous-sol est constitué ici de calcaire compact d’origine sédimentaire datant d’environ 350 millions d’années. Il semble que cette portion de territoire, comprise entre la chaussée de Marenne au sud et la rue du Panorama au nord, était non boisée (voir carte de Ferraris de 1777). Elle occupe la partie septentrionale du massif calcaire dont le Fond des Vaulx est la partie méridionale.

Situation approximative de la réserve des Hys (en rouge) sur la carte de Ferraris 1777. Orientée vers le Nord-Nord-ouest, elle est actuellement presque entièrement boisée bien que l’on y trouve encore de très petits fragments de pelouse calcicole.

Des arbustes des fourrés calcicoles, aubépine (Crataegus monogyna), troène (Ligustrum vulgaris), prunelier (Prunus spinosa), berbéris (Berberis vulgaris), cornouiller mâle et sanguin (Cornus mas et C. sanguinea)… sont progressivement étouffés par la dynamique de végétation d’arbres plus grands, parmi lesquels les chênes, érables, ormes, hêtres et frênes…
Dans la strate herbacée sous-arbustive, retenons la présence de plusieurs plantes rares dont trois espèces d’orchidées : la céphalanthère à grandes fleurs (Cephalanthera damasonium), l’orchis mâle (Orchis mascula) et la néottie nid-d’oiseau (Neottia nidus-avis).

A noter que deux autres espèces d’orchidées sont présentes sur ce même ensemble boisé, mais hors des limites de la réserve pour le moment : l’orchis moucheron (Gymnadenia conopsea) et l’épipactis rouge-pourpre (Epipactis atrorubens).

D’autres plantes intéressantes poussent également dans cette strate herbacée, comme le laurier des bois (Daphne laureola) à ne pas confondre avec le laurier-cerise (Prunus laurocerasus), espèce envahissante non indigène qu’il faut éradiquer. On y voit également l’aspergette des bois (Ornithogalum pyrenaicum), une plante aussi légalement protégée.

Ce petit territoire contient donc un grand nombre de plantes dont surtout des ligneux intéressants.
Ainsi, du point de vue didactique, on peut montrer les 3 érables de la flore belge : L’érable plane, l’érable sycomore et le calcicole érable champêtre.
On pourra aussi distinguer quasi côte à côte le cornouiller mâle et le cornouiller sanguin, le pommier sauvage et le poirier, le pin noir et le pin sylvestre, le hêtre et le charme toutes des espèces dont les caractères distinctifs pourront être clairement montrés sur le terrain sans quitter le sentier.
Une bonne gestion sera nécessaire pour protéger ce patrimoine naturel aux portes de la ville de Marche-en-Famenne, en continuité avec le site voisin du Fond des Vaulx.

Nous avons réalisé la première gestion de la nouvelle réserve des Hys à Marche ces 19 et 20 juillet, avec l’aide précieuse de 28 scouts très motivés venus d’Enghien !

Nous ne sommes pas passés inaperçus, les voisins ayant été avertis au préalable du chantier…nous en avons rencontré plusieurs avec lesquels nous avons eu des conversations fructueuses…

Cette réserve sera didactique : le sentier sera aménagé de panneaux rappelant l’importance du respect de la Nature et de la biodiversité. Barbara Leboutte et Michel Louviaux, voisins de la réserve en sont les nouveaux conservateurs, merci à eux !

Et aussi ce fût l’occasion de rencontrer Me Libotte, la donatrice, que nous remercions encore… Un article est aussi paru dans l’Avenir du Luxembourg (édition du samedi 25 juillet).

Nous avons nettoyé la réserve (10 m3 de déchets  !),
tracé un sentier qui traverse la réserve dans toute sa longueur (500 mètres !), planté une clôture (partielle), installé des petits panneaux Natagora ainsi que 3 nichoirs à mésanges, et notre ami Michel a fait un premier recensement botanique…

Les espèces

Conservateur

Responsables:

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de volontaires.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de volontaires en faveur de la biodiversité. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE FAIS UN DON